La prochaine fois à Angoulême, faut offrir Mad Movies.